¤ Forum test ¤


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encyclopédie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
plop:
pouet:
tagada tsoin tsoin:

MessageSujet: Encyclopédie   Sam 8 Oct - 17:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-kenryoku.kanak.fr
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
plop:
pouet:
tagada tsoin tsoin:

MessageSujet: Re: Encyclopédie   Sam 8 Oct - 17:31

I. Les Lieux

1 - Les Enfers

a. Généralités

Les enfers sont un lieu mouvant et changeant. L’espace y est fini mais il se renouvelle perpétuellement, à quelques exceptions près : les manoirs, palais, maisons, et autre qui ont été scellés afin de rester stables. De la sorte, les enfers sont aussi infinis : on en voit les limites mais celles-ci changent perpétuellement, ce qui engendre un nombre important de tremblements de terre, au moins deux ou trois par jour secouent plusieurs royaumes. De même, le temps existe aux enfers, mais pas de la même manière que sur la Terre ou dans les Cieux. Les démons peuvent compter des unités de temps grâce à des horloges fonctionnant avec des cristaux de lave, de petits diamants extrêmement rares que l’on ne trouve que dans cet endroit et qui, comme le Quartz, permet de rythmer régulièrement le temps. Cependant, un siècle infernal peut n’être qu’une seconde comme un millénaire sur Terre : la Terre fait partie d’un autre espace-temps. Ce temps-là, cependant, correspond toujours peu ou prou à celui des Cieux. La raison en est simple : ces deux espaces sont les deux faces d’une même pièce.
Les enfers se divisent en neuf royaumes, deux royaumes supérieurs ou d’avant-garde, et sept royaumes inférieurs, chacun gouverné par l’un des Sept Grands Démons, maîtres d’un des péchés capitaux. Contrairement à la croyance populaire humaine, ces lieux ne sont pas nécessairement laids ou inhospitaliers, du moins, pas pour les démons.
Il y a aux enfers une faune qui lui est propre, distincte des démons. Elle n’est que moyennement semblable à celle que l’on peut trouver sur terre.

Les Enfers ont leur énergie propre, qui se communique en permanence aux Démons qui y résident. Quand ceux-ci quittent les Enfers, ils doivent utiliser leur propre énergie (limbes) ou en absorber à d’autres (Terre).

b. Les Neuf Royaumes

LE PREMIER ENFER – AVERNUS

Le premier enfer est dirigé par un archidiable fidèle d’Asmodée, Bel. C’est le premier royaume et le plus près des limbes vers lesquelles la Porte de l’Enfer s’ouvre. Cet endroit est sous la juridiction directe de Satan, et y siègent Alastor le Juge et ses sbires, car ils jugent les âmes. Les damnés sont conduits dans une partie d’Avernus nommée le Schéol qui est gérée par les Diables Punisseurs. Ils y torturent les damnés pour l’éternité, et tous les démons peuvent venir y faire leur marché d’âmes à asservir, ou aller aux foires aux âmes organisées par Bel dans sa Citadelle de Bronze. Avernus, est par ailleurs un endroit très vaste, fait de canyons et de montagnes de pierre rouge sombre, avec de multiples rivières de lave pour en veiner le sol. Des boules de feu tombent du ciel chargé de nuages de cendres.

LE DEUXIEME ENFER- DIS

Dis est un petit royaume des enfers, une caverne longue de 150 kilomètres et haute de 15 kilomètres. La seule lumière provient des forêts d’arbres de feu qui éclairent l’unique route menant d’Avernus à Minaurus. La pierre y est noire et tranchante, et des démons-prisonniers travaillent pour purger leur peine à en extraire le métal dans des mines aussi dangereuses que sombres. Ce métal est après transformé dans les sous-sols de l’immense tour de Dis, La tour de Fer. Dis est également une vaste prison, où les démons jugés trop dangereux et ayant commis de graves infractions sont incarcérés. Le tranchant des lames est, dit-on, testé sur leur peau. L’archidiable Dispater règne sur Dis sous les ordres des Juges de l’Enfer, jadis Lucifer et Alastor, le premier étant désormais remplacé par Méphistophélès.

LE TROISIEME ENFER- MINAUROS

Avec le troisième royaume infernal on entre dans les profondeurs des enfers et dans les royaumes des Sept. Depuis Dis un immense escalier y descend. Cet immense marécage est le domaine de Mammon, le démon de l’Avarice. Les marais pourtant regorgent de trésors végétaux et animaux, car Minauros est l’un des seuls endroits de l’enfer où un véritable écosystème s’est développé. La plupart des plantes sont toxiques et rares sont les bêtes amicales, mais leurs formes, leurs couleurs variées, souvent luminescentes dans cet espace sombre toujours recouvert d’une brume phosphorescente offrent un spectacle des plus délicieux à qui sait les dénicher. Car d’un premier abord, il n’y a là que de vastes étendues dans une caverne basse de plafond, avec au centre la citadelle du maitre de l’Avarice et de ses suivants : La Coulante. Les salles au trésor et les coffres forts regorgent de trésors venus de tous horizons, des cieux aux enfers en passant par les limbes et la Terre. La ville elle-même est faite d’or et de métaux précieux, de pierres rares. Elle est cependant jalousement gardée par de féroces guerriers, tous fils de l’Avarice.

LE QUATRIEME ENFER- STYGIA

L’extrémité septentrionale de Minauros est bordée d’une immense plage gelée, et là commence le royaume de Léviathan, la mer gelée de Stygia. Quand il fut renvoyé de la surface des mers Terrestres qu’il hantait par ce pécheur, Léviathan atterrit ici et fut accueilli par le précédent maître des lieux. Alors pris d’une folie furieuse et envieux de la position du démon, il le massacra et prit sa place. Cette mer semble sans fond et est peuplé de tous les monstres marins renvoyés de la Terre. Ceux-ci s’y reproduisent et regagnent des forces avant de retourner terrifier les humains. Etendue d’eau froide et noire, Stygia est uniquement peuplée d’icebergs et la demeure de Léviathan, Démon de l’Envie, est creusée dans le plus grand d’entre eux.

LE CINQUIEME ENFER- PHLEGETHOS

Un écran de vapeur sépare le royaume propre de Satan de celui de Léviathan, là où la mer borde les terres de feu du cinquième enfer. Un gigantesque escalier taillé dans la lave mène à cette immense étendue située plusieurs kilomètres en contrebas. La vaste plaine regorge de fleuves de feu et de lave, de cascades étincelantes des tourbillons de jets et de magma liquide comme des rubans incandescents de magnificence. Le sol y est dénué de végétation à proprement dite, mais la pierre noire et lisse est veinée d’or et d’argent, et sur les berges des fleuves le sable étincelle comme de la poussière de pierres précieuses. C’est au cœur de l’immense plaine que se dresse la Citadelle de Satan, au cœur de laquelle il a son Palais, dont la principale propriété est que son apparence est changeante suivant la personne qui l’observe. Beaucoup de démons ont élu domicile à Phlegethos, car ils sont près de l’Etang de feu et des Fleuves, la chaleur leur convient tout comme le paysage.

LE SIXIEME ENFER- MALBOGE

Malboge est le jardin des apparences et du mensonge, et sans doute l’un des plus beaux royaumes des enfers. La chaleur y est moins importante que dans Phlegethos, et on sent déjà l’air frais de Cania non loin. Ce royaume est un vaste jardin tropical aux plantes luxuriantes et dont les formes sont tout simplement oniriques. Mais les arbres, tordus, portent des fruits hautement toxiques et les fleurs sont toutes carnivores, leurs épines empoisonnées, leur suave senteur est une drogue sont il ne faut pas abuser. Au cœur de ce jardin communément appelé le jardin des plaisirs on peut apercevoir le grand manoir qui est la résidence de Bélial. Tout y est prévu pour la détente, le loisir et le règne de la beauté que recherche cet individu, maître de la Paresse. Depuis ce royaume part une route qui se sépare en trois : chaque bras mène alors à l’un des royaumes les plus enfouis des Enfers, ceux de Méphistophélès, de Belzébuth et d’Asmodée.

LE SEPTIEME ENFER- CANIA
Cania est le royaume de Méphistophélès, le maître de l’orgueil. C’est une immense caverne où règnent les ombres d’une nuit infinie, et tout y est désert de glace. Celle-ci miroite d’elle-même offrant des lueurs bleutées et blanches dans la pénombre du lieu. Cania est très peu peuplé comme royaume, malgré sa taille importante, car il y fait un froid glacial, pire encore qu’à Stygia. Le paysage est sauvage et rude, et les démons qui vivent dans ce royaume sont tous des serviteurs ou des esclaves du maître des lieux, et ils prennent soin de son palais de glace : Méphistar. Bien que tout y soit glace éternelle, cette demeure est accueillante et chaleureuse, couverte de tapis épais aux couleurs vives, tendus de lais de soie ou de velours précieux. Il y règne une agréable chaleur par les nombreux feux magiques qui brûlent sans faire fondre la glace des murs et du mobilier. Méphistar est également une sorte de musée dont l’atout principal est une bibliothèque d’envergure impressionnante.

HUITIEME ENFER- MALADOMINI

C’est le royaume de Belzébuth. On le place souvent avant Cania, mais il est sur le même niveau que le désert glacé avec lequel il ne communique pas, coupé par de hautes montagnes de glace. Maladomini est un labyrinthe de tunnels et cavernes plus ou moins larges et hautes. La terre partout y est ocre et ambrée, ce qui lui donne un aspect très chaleureux bien que les nombreuses villes et surtout garnisons de démons-soldats qui y sont implantées rendent ce royaume très militaire et austère. Malgarde est la Capitale de l’enfer de Belzébuth, une ville brillante d’activité qui rivalise avec celle de la Citadelle de Satan. C’est que le climat de Maladomini est très propice à la vie des démons : arbres de pierre de lave et fleurs de feu réchauffent l’atmosphère qui pourtant n’y est pas saturée en souffre comme peut l’être Phlegethos. Belzébuth règne en maître et ne tolère pas que l’on conteste son pouvoir. En son palais, au cœur de Malgarde, il organise régulièrement de grandes orgies où sont conviés les siens, démons de la gourmandise, afin de garder un œil sur ses semblables.

NEUVIEME ENFER- NESSUS

Nessus est le royaume d’Asmodée, et l’un des enfers les plus prisés car il regorge de lieux de détente et de plaisir. Ce démon, président de la Luxure, est également intendant des maisons de jeu et de plaisir et en a fait profiter son royaume. Cet enfer est un désert de sable au cœur duquel est posé un immense Canyon abritant une rivière de feu, la plus chaude des enfers, qui nait et retourne directement, dit-on, au cœur de la Terre et qui lie les Neufs enfers au monde des hommes. Asmodée a fait construire dans le canyon sa capitale, troglodyte et superbe, qui n’est pas sans rappeler les arts orientaux des humains dans la finesse des couleurs et des ornements muraux que l’on y trouve. Un grand nombre d’humains damnés et d’hybrides (Djinns et Dragons) enlevés par les serviteurs d’Asmodée sont retenus ici en esclaves pour le plaisir lubrique des démons. Malsheem, c’est le nom de cette ville des plaisirs, abrite en son cœur un palais discret taillé dans la pierre rouge sombre et décoré d’or et d’Ivoire, la demeure personnelle du démon.


/!\ Ces descriptions sont LIBREMENT INSPIREES des Enfers de Baator du jeu Donjons et Dragons. Liaisons Dangereuses ne retire aucun crédit des noms utilisés ni des descriptions données, qui ont été adaptées au jeu du forum. /!\


c. Les zones jouables en forum

Sont jouables en forum les principaux lieux où se jouent les actes politiques des enfers. Ces lieux ne sont pas exhaustifs et si besoin est pour un rôle play, de nouveaux forums peuvent être créés. Pour cela, merci d’envoyer un MP aux administrateurs avec votre demande et son motif.

2- Les Cieux

a. Généralités

Comme les enfers, les Cieux sont un lieu qui allie finitude et infinitude, temporalité et intemporalité. Les neufs cieux sont cependant plus immatériels que les enfers, les endroits faits de ‘terre’ comme le jardin d’Eden sont rares. De ce fait, les Cieux sont un endroit stable au sens où il n’y a pas de tremblement de Terre comme aux enfers. Mais c’est un espace qui change plus vite, et dont les lieux fixes sont plus rares, ce qui pousse la population à se concentrer vers ces endroits qui changent peu : Eden, le Royaume des Justes, ou la Jérusalem Céleste. Le temps peut aussi être mesuré aux Cieux grâce aux poussières d’étoiles qui tombent des astres arrachés à l’univers par Dieu pour donner naissance aux différents anges. Au sommet de la Jérusalem Céleste, une tour dotée d’un carillon de cloches de cristal et d’or sonnent les heures et retentissent dans tous les Cieux.
Contrairement aux Enfers, il n’y a que Sept Cieux. Leurs espace est cependant bien plus grand que la taille assez fermée des enfers.
Pareillement, il y a aux cieux une faune et une flore qui leur sont propres, et qui, cette fois, sont assez semblables à ce que l’on peut trouver sur Terre.

Les Cieux ont leur énergie propre, qui se communique en permanence aux Anges qui y résident. Quand ceux-ci quittent les cieux, ils doivent utiliser leur propre énergie (limbes) ou en absorber à d’autres (Terre).

b. Les Sept Cieux

LE SEPTIEME CIEL – ARABOTH.

Dans la demeure la plus haute réside le Seigneur, de tout son éclat et sa majesté. Il apparait non caché. A ses côtés, les Hayyoth Ha Qodesh, sous l’égide du premier Archange Métatron chantent nuits et jours ses louanges. C’est un temple immense et magnifique, qu’aucun mot ne saurait décrire. De lui tout découle. Le Septième Ciel renferme le trône de Dieu, mais aussi, dissimulé des anges inférieurs, le Secret Divin – désormais jalousement gardé, après que des anges déchus, Kâshbeel et Aka’el eurent volé l’un des Serments.

LE SIXIEME CIEL - ZEBUL.

Les Erelim et les Ofanim y resplendissent. Leurs maisons sont à leur image, de même que les terres qui les abritent. Le sol consiste en du sable d’or fin et doux pour qu’ils y marchent pieds nus sans souffrir. Mais tous les chemins qu’empruntent les anges de Zebul mènent à l’imposante bibliothèque où ils travaillent consciencieusement à l’écriture des registres où sont collectés toutes les activités terrestres, les évènements naturels et les activités de chacun. Leurs yeux épient sans cesse les fils de Dieu, cependant, d’autres apprennent différentes matières telles que l’astrologie et l’écologie.

LE CINQUIEME CIEL - MAON.

Ici demeurent les Hashmalim. Maon se situe à l’endroit le plus stratégique : il apparait comme le Ciel de transition. Les anges qui y vivent peuvent, à loisir, contempler la beauté étincelante des milliers de Galaxies, – dont la Voie Lactée – car leurs Essences se trouvaient parmi elles avant qu’ils ne soient tirés du néant de l’Univers par la Main de Dieu. Il existe toutefois une part sombre au royaume de Maon : là où se dressent les Quatre Tours d’angle, subsistent les Grigori, ou « surveillants », une troupe d’anges déchus, protégés par le Tout Puissant.

LE QUATRIEME CIEL - BACHONON.

C’est là que se dresse la Jérusalem Céleste, entourée de la ville des anges dressée de prouesses architecturales taillées dans une pierre immaculée et d’une incroyable finesse. Brillante d’un éclat semblable à du cristal, la nouvelle ville sainte fut créée par Dieu pour accueillir à la fin des temps ses fils et ses filles, survivants de l’Apocalypse, afin qu’ils y vivent éternellement. Les très rares humains cohabiteront alors avec les anges, dans une cité d’or et de pierres précieuses. Aussi longue que large, elle compte douze portes faites d’une seule pierre. En ces lieux, les anges ne possèdent pas la connaissance absolue, mais ils gardent, fidèles serviteurs de leur Maître, le Temple Saint et l’Autel de Dieu.

LE TROISIEME CIEL - SHEHAQUIM.

Le Troisième Ciel fait figure de tremplin pour les anges qui trouvent la grâce de Dieu, on le nomme aussi plus vulgairement le Royaume des Justes. Leur mission principale des anges y travaillant consiste à s’occuper des âmes des défunts qui attendent la résurrection. Attenant au Royaume des Justes où se trouvent les âmes des défunts, se trouve le cœur des Cieux : le jardin d’eden entouré des Fleuves Célestes. Les trois-cent anges de tout ordre angélique se partagent les différentes tâches, telles que : prendre soin des abeilles célestes qui produisent la manne ou conserver se magnificence au jardin de Dieu. Rares sont les anges de Shehaquim, qui connaissent l’existence d’une porte dans sa région septentrionale, mentant droit à l’Enfer. Unique passage direct entre ces deux plans, cette Porte est férocement gardée par les meilleurs guerriers des Cieux.

LE DEUXIEME CIEL- RAQUIA

Le lieu du Jugement Dernier est régit par Baraqiel. Monde à part entière, il n’a pas l’éclat des autres. Les anges qui s’y trouvent sont aussi impitoyables et lugubres que la cité-prison qui est leur demeure. En effet, la totalité du Second Ciel consiste en un bagne gigantesque et impénétrable où sont enfermés quelques-uns des nombreux anges déchus. Pour aider Baraqiel dans son travail, Dieu a nommé Zarakiel prince régent. Cet espace fut pourtant récemment violé par l’archidiable du Mensonge Python pour en tirer de sa longue pénitence Raaziel, le Secret de Dieu qu’il avait profané. Depuis, l’enceinte de Raquia est fragile et les meilleurs bâtisseurs angéliques ainsi que les prisonniers tentent de la reconstruire.

LE PREMIER CIEL - SHAMAYIN.

Le Premier Ciel est le plus proche de la Terre. Certains hommes peuvent l’apercevoir en levant leurs yeux vers l’atmosphère, dit-on, car l’air de ce Ciel est en osmose avec celui de la Terre, dit-on, et ce serait ce qui lierait le monde des hommes à celui de Dieu et de ses anges. Sandalphon y règne et sa besogne est aussi grande que la quantité d’anges qui vivent en son sein. Peuplé d’immenses maisons de guérisons et de jardins de plantes miraculeuses, les anges guérisseurs y soignent les Guerriers Célestes et tous les autres anges blessés sans relâche. Les Guerriers et les Messagers, sous les ordres de Gabriel et de Mikhaël, y ont aussi leur demeure car du premier Ciel est ouvert l’accès aux Limbes et les quelques Portes du Silence y sont enracinées.

c. Les zones jouables du forum

Les zones du paradis jouables en forum sont celles qui sont le plus utilisées par les anges, soit le Troisième Ciel, avec le Royaume des Justes, le Jardin d’Eden, les Fleuves Célestes et à côté, bien sûr la Jérusalem Céleste. Leurs descriptions sont sur les forums. En cas de besoin pour un rôle play d’un autre lieu, merci d’envoyer un MP à Méphistophélès ou Népenthès, en expliquant vitre demande un minimum. Le Forum vous sera certainement créé le plus vite possible.

3 - Les Limbes

a. Le temps et l’espace

Les limbes ont la particularité d’être un lieu où temps et espace n’existent pas. C'est-à-dire que quand on entre dans les limbes, depuis n’importe quel lieu, on peut y revenir un millénaire plus tard tout comme quelques secondes à peine après être parti. Pourtant, on a une impression temporelle : car les êtres sont tous temporels. Ainsi, on finit par ressentir la fatigue, la soif, la faim…
Par ailleurs, c’est un lieu où l’espace est infini : il n’y a pas de limite aux limbes, si on marche tout droit on peut marcher pendant une éternité. Il n’y a jamais de fin à aucun des espaces des limbes.

b. Une zone de passage

Les limbes sont la voie NORMALE pour aller des Cieux ou des Enfers sur Terre. Pour les appelés involontaires (cf. Pactes), ils restent l’équivalent de 24 heures infernales/célestes (suivant le cas) dans les Limbes Brumeux (cf.Infra). Par ailleurs, anges et démons passent par les limbes quand ils veulent se rendre sur Terre, traversant les différents niveaux.

c. Conditions d’accès et de survie

Il est impossible pour un humain de se rendre dans les limbes, il faut pour y survivre avoir du sang d’ange ou de démon dans les veines. Par conséquent, ce Lieu est accessible aux hybrides, mais aussi aux humains qui ont une forte dose de sang non-humain dans les veines (minimum un quart). C’est un lieu où l’air est rare et où le sang de non-humain prend le dessus pour permettre aux créatures d’y survivre.
Un pur humain peut, exceptionnellement, s’y rendre, à plusieurs conditions : qu’il soit lié à vie à un démon –le lien produira de l’énergie allant de l’immortel au mortel pour le garder en vie- ET avoir bu de nombreuses fois le sang de l’immortel auquel il est lié.
Les limbes sont un lieu dépourvu d’énergie, ce qui veut dire que les démons et les anges puisent dans leurs ressources pour alimenter leur corps et doivent trouver régulièrement des ressources en énergie. Cela est particulièrement valable dans la Grande Médiane et dans les Limbes Brumeux, les Limbes inférieurs et supérieurs étant imbibés des pulsations énergétiques du Paradis ou de l’Enfer.

d. Brève descriptions des 4 niveaux

► Limbes supérieurs
Les limbes supérieurs sont un lieu de passage obligatoire pour toutes les créatures surnaturelles qui veulent se rendre sur terre sans avoir contracté de pacte avec un humain, car elles mènent aux portes Terrestres. Cette zone a la particularité d’empêcher quiconque de se toucher, volontairement ou non. Démons et Anges s’y côtoient donc et rivalisent souvent d’insultes au passage, mais aucun combat ne peut être engagé entre eux. Les âmes des humains défunts transitent également par là avant d’aller directement en enfer ou au paradis, selon le cas. Le sol y est fait d’une pierre grise aux reflets nacrés, métallique en fait et râpeuse voire tranchante, qui présente beaucoup d’irrégularités malgré la platitude de ce lieu. Le ciel est un nuage uniformément gris. Il ne vente ni ne pleut, l’air y est raréfié et assez lourd. Les Cieux sont connectés directement aux Limbes supérieurs par une porte bien cachée et dure d’accès dans cette immense étendue.

► Limbes Médians ou Grande Médiane
Ce deuxième niveau des limbes est un champ de bataille perpétuel entre les légions des anges et des démons. Aucune de ces deux races pourtant ne peut se permettre d’y rester trop longtemps, car ils s’y affaiblissent très vite. En effet, le climat est rude pour les uns comme pour les autres : un sol de lave incandescente et de roches brûlantes échauffent les pieds des anges et les font suffoquer dans une atmosphère sulfureuse, alors que la neige et le blizzard qui y soufflent glacent les démons jusqu’aux os qui peinent à capter la bienveillante chaleur du sol. On ne trouve pas d’âmes humaines sur la Grande Médiane, car ceux qui sont destinés à la damnation passent de suite aux limbes inférieurs. Ce lieu absorbe l’énergie des immortels qui s’y battent et ceux-ci ne peuvent y rester trop longtemps (bien que le temps n’existe pas, cf.supra) sous peine de développer une fièvre (cf.infra).

► Limbes inférieurs
Cette partie des limbes est proche de l’Enfer, et on y trouve très peu d’anges. Par contre, cela afflue d’âmes d’humains pécheurs en attente de leur jugement. Ceux-là doivent purger la peine qui correspond au poids de leur péché, et attendent, enchainés les uns aux autres, en file indienne, sous le regard des démons employés par le service de la Justice infernale. La plupart d’entre eux sont condamnés aux travaux forcés et qui se déroulent dans une autre partie de ces limbes inférieurs, puis une fois leur peine purgée, ils sont renvoyés dans les limbes supérieurs. Ceux qui sont condamnés à la damnation entrent aux Enfer pour bien souvent n’en jamais ressortir. La Pierre y est noire et luisante, avec des arrêtes tranchantes comme des rasoirs, et de minces filets de lave s’écoulent au plus près de la porte qui ouvre sur Avernus.

► Limbes Brumeux
Les limbes inférieurs sont un lieu de brume éternelle, qui mène directement aux limbes supérieurs. Les êtres sont isolés dans la brume qui se fait toujours agressive à leur égard : Chaude ou Froide suivant ce qu’ils ne peuvent supporter ; elle absorbe surtout leur énergie et provoque la fièvre chez eux, sans jamais les tuer. Les limbes brumeux mènent les appelés directement à leurs protégés, et provoquent à leur connexion avec la Terre de profondes perturbations atmosphériques. Le passage dans les limbes brumeux pour les créatures appelées dure au moins 24 heures célestes ou infernales, qui paraissent souvent interminables.

4 - La Terre

a. Généralités

Population : 7 Milliards de personnes environ.
Année : 2011
Races autorisées : toutes.

b. Mexico et le Mexique

► Mexique
Population : 112 336 538 habitants recensés en 2010
Superficie : 1 972 550 Km2
PIB : 1004 Milliards US $ PIB/hab : 13 800 $ par Habitant
IDH : 0,854, 53ème rang mondial.
Régime politique : République Fédérale à régime présidentiel (séparation stricte des pouvoirs)
Nombre d’Etats fédéraux : 32 (31+1 district fédéral)
Président : Felipe Calderòn élu le 1er décembre 2006 pour un mandat de 6 ans.
Secrétaire du Gouvernement : Franciso Blake Mora
Assemblées : bicamérale, Sénat + chambre des Députés

Pour plus de détails : http://www.edc.ca/french/docs/gmexico_f.pdf
Et bien sûr : [url= http://fr.wikipedia.org/wiki/Mexique]Wikipédia[/url]

► La Ciudàd de Mexico
[url= http://fr.wikipedia.org/wiki/Mexico] Explications made in Wiki[/url]
Pour le forum: Mexico est la Capitale de l'Etat émergeant d'Amérique Centrale qu'est le Mexique. Située à plus de 2000 mètres d'altitude dans un ancien bassin aqueux qui fut drainé à partir du XVIIIème siècle, c'est aujourd'hui une ville extrêmement dynamique et un centre culturel de premier ordre du monde hispanique et Sud-Américain. Sa situation géographique la place entre différentes plaques tectoniques, ce qui crée de nombreuses secousses sismiques. Plusieurs volcans en activité sont également à proximité et menacent la capitale. Mais la principale menace est dans le ciel et a été créée par les activités humaines: le nuage de pollution.

Ce nuage est expliqué par l'industrialisation rapide et polluante de la région, qui a formé une couche stagnante de pollution au-dessus de la ville, altérant son climat... mais pas seulement. Le nuage cache la ville aux yeux de Dieu. Etrange, non? Pas seulement étrange, au goût de certaines créatures célestes, mais inquiétant. Qui sait ce qui se trame dans cette ville où la piété avérée côtoie le crime et le péché? Alors que quelque chose se prépare en Israël, bien loin d'ici, et accaparant l'attention du Très-Haut, des anges disparaissent dans cette ville tandis que les démons l'investissent doucement. Ce qui se passe vraiment? Nul ne le sait là-haut. Il faut y descendre pour le comprendre.

Ce n'est pas le cas aux Enfers, qui ont l'avantage ici. Envoyés délibérément dans cette ville, les démons cherchent aussi à y rassembler une majorité d'hybrides, afin de lever une armée dirigée contre dieu. On dit même que certains anges, tout en s'occupant des humains, consentent à se lier aux hybrides et à véhiculer des idées de révolte. Mexico sera-t-elle alors le théâtre d'une nouvelle rébellion contre Dieu? Verra-t-elle na naissance unique dans l'histoire du Monde d'une coalition entre les six différentes races pour défier la volonté divine?

Dans tout cela, les humains restent pour la majorité ignorants du danger qui plane sur leur ville, à l'exception des Exécuteurs qui traquent sans relâche malgré leur nombre réduit les non-humains, ainsi que des (mal)chanceux qui ont volontairement ou non passé un pacte avec une créature céleste ou infernale. Pourtant, aux yeux de tous, tout semble aller pour le mieux compte tenu des circonstances dans lesquelles évolue la ville géo-éco-politiquement. Mais ce ne sont que des apparences...

c. Conditions d’accès et de survie pour les non-humains

► Les hybrides
Les hybrides ne fonctionnent pas, comme anges et démons, à partir d’une énergie fournie par leur Lieu de résidence normal (Les cieux ou les enfers). Par conséquent vivre sur Terre ne leur pose aucun problème, s ce n’est qu’ils vieillissent très lentement et doivent faire attention à ne pas se faire repérer des Exécuteurs locaux.
► Anges et Démons
Anges comme Démons sont issus d’un espace radicalement différent de la Terre, et cet espace est doté d’une énergie propre qui les ‘nourrit’. Aussi, sur Terre, ces créatures immortelles ont-elles quelques problèmes d’ « ancrage » : cela leur coûte énormément d’énergie de rester sur Terre sans un pacte, où alors l’humain/hybride joue à une échelle plus ou moins importante le rôle lien énergétique. Les anges et les démons peuvent se nourrir à n’importe quelle créature hybride ou humaine en matière d’énergie, mais un pacte leur apporte une stabilité dans leur dépense énergétique. Il est par ailleurs impossible de renvoyer en enfer ou au ciel un démon ou un ange ayant un pacte, d’où l’intérêt d’en faire un pour ces créatures. (Pour les pactes, cf.infra).

5 - Les passages entre les différents lieux

Les Limbes, voie de passage

Les limbes sont la voie NORMALE de passage vers la Terre, à emprunter en priorité.

b. Les portes Terrestres

Les portes terrestres sont des cloisons entre les Limbes supérieurs et la Terre, le moyen de communication entre ces deux plans ‘médians’ (voir schéma). Il faut avoir du sang de non-humain (minimum un quart) pour les franchir, ou être lié à vie à un immortel ET avoir un peu de son sang dans les veines. Tous les immortels et les hybrides peuvent les passer sans souci.
Les portes se situent souvent dans des cryptes, des grottes, des endroits reculés et inusités. Pour les franchir il faut déposer quelques gouttes de son sang contre la paroi qui vous aspire dans les limbes. Depuis les Limbes, il suffit de les toucher pour atterrir là où la porte communique.
Il y a autant de portes dans les limbes que sur Terre. 468 sont recensées par les Exécuteurs à travers le monde, il y en a 3 de connues à Mexico, et une encore inconnue dans le système d’évacuation des eaux usées. Celles qui sont connues se situent dans différentes cryptes et caves, l’une dans une cave d’un restaurant de Coyoacàn, l’autre dans une église de Xochimilco, la troisième dans la Basilique Notre-Dame de Guadalupe.

c. Les Portes du Silence

Les portes du silence mènent directement de la Terre aux Cieux ou aux Enfers. Elles sont très rares, et nul n’en connait le nombre exact. Seuls les démons/Anges peuvent les utiliser, il est fortement déconseillé aux hybrides de s’y amuser. Pas qu’ils ne passeraient pas, mais l’accueil à l’arrivée n’est pas garanti aimable et bienveillant.
Pour les humains, c’est impossible, SAUF à être lié à vie et involontairement avec un démon/un ange, ET de partager son sang à cet instant.
Les anges ne peuvent utiliser les portes menant aux Enfers, et inversement, les déchus pour cela appartenant à la catégorie des démons. Les portes sinon rejettent les humains, les propulsant violemment au loin avec une sorte d’électrocution.

Ces portes ressemblent à d’immenses arcades faites de pierre profondément gravée de runes. Celles menant aux Enfers ont une pierre noire avec des reflets bleus et rouges, celles menant aux Cieux ont une pierre immaculée et mate. A l’intérieur tourbillonne une espèce de plasma doré et argenté.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-kenryoku.kanak.fr
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
plop:
pouet:
tagada tsoin tsoin:

MessageSujet: Re: Encyclopédie   Dim 9 Oct - 14:35

II. Les Races

1 - Les Immortels


a. Classification des Rangs Angéliques et Démoniaques


► Tableau des correspondances

METTRE IMAGE DU TABLEAU

► La population de chaque rang

Les rangs les plus élevés sont certes les plus ‘forts’ mais ils sont aussi les moins peuplés. La majeure parte des anges se situe vers les Keroubim>Beni Elohim>Elohim-Malkhi, de même pour les démons : les plus nombreux sont Les Démons inférieurs>Démons supérieurs>Gouverneurs. Les autres rangs vont aussi de manière décroissante, mais sont de moins en moins représentés.

► Les Archidiables et les Archanges

Ils sont tous en prédéfinis et au nombre de sept. Chacun d’entre eux préside à l’un des sept péchés capitaux/l’une des sept vertus. Ils devront être créés sur la base des prédéfinis et ne peuvent être remplacés par d’autres démons/archanges.
Chacun des Archidiables/Archange a la responsabilité des démons/anges appartenant au péché/à la vertu qu’ils président. Ce sont eux aussi qui dirigent les Cieux ou les Enfers. A noter que les Archanges agissent sous les ordres de Dieu, tandis que les Archidiables font fonctionner les Enfers en tant qu’assemblée dirigeante.

(Pour plus d’information, voir la page des Prédéfinis.)

► Capacités et Rang

Le rang des anges/démons n’influe pas sur ses pouvoirs à proprement dit, exception faite des Sept Référents. Toutefois, le rang des immortels va avoir des conséquences sur leurs capacités sur terre ou dans les limbes, là où de l’énergie personnel leur est nécessaire pour survivre. Plus ils seront d’un rang élevé, plus ils auront d’énergie ou seront capables de stocker d’énergie.

En effet, les anges te les démons fonctionnent à l’énergie vitale. Celle-ci leur est naturellement fournie par les Cieux/les Enfers quand ils y résident. Ailleurs, ils doivent l’aspirer soit à leurs confrères (Limbes principalement), soit aux humains/hybrides (Terre), sans quoi, quand ils en manquent, ils souffrent de fièvre. Celle-ci se manifeste par un inversement de leur température naturelle : les anges deviennent trop chauds, les démons trop froids. Le seul moyen de contrer cette fièvre qui peut, à force, s’avérer mortelle, est de leur fournir de l’énergie. A savoir qu’un climat trop froid pour les démons ou trop chaud pour les anges leur fait perdre beaucoup plus vite leur énergie vitale.


b. Caractéristiques générales des Anges et des Démons


► Les ‘Cœurs’

Ce qui sera sur Liaisons Dangereuses appelé ‘Cœur’ d’un ange/d’un démon se réfère à ce qui lui a donné naissance.

Les anges sont tirés de l’univers par la main de Dieu, ils sont donc nés d’astres divers et variés : de la géante rouge à la naine blanche, en passant par l’étoile à neutrons, la supernova, la planète gazeuse ou tellurique, tout est autorisé. Mais attention, l’astre qui donne naissance à l’ange conditionne aussi une partie de son caractère. Soyez cohérents : un ange né d’une étoile à neutrons, qui tourne très vite sur elle-même mais n’a pas vraiment d’éclat ne sera pas un ange calme et magnifique d’éclat.

Pour les démons, ceux-ci naissent de ce que sur Terre il est qualifié de catastrophe naturelle : Raz-de-marée, éruption volcanique, feu de forêt, Ouragan, tempête de neige… Là aussi, tout est autorisé et doit rester cohérent avec les traits caractéristiques du démon. Un démon né d’une tornade ne sera pas un démon calme, posé et réfléchi.

En cas de doute, contactez le Staff !

► Apparence(s)

Les démons et les anges n’ont pas vocation à avoir une apparence humaine, pas même avec des cheveux ou des yeux de couleurs étrange. Ils peuvent être magnifiques et monstrueux, ou, effectivement, purement humanoïdes (ce qui vaudra plus pour les anges et les déchus, d’ailleurs, faits, comme les hommes, plus ou moins à l’image de Dieu).

Aussi, pour leur véritable apparence, rien n’est censuré : cornes, griffes, ailes, peau d’écailles, craquelée, d’une couleur bizarre… ce qu’il vous plaira.

Toutefois, la Terre est un milieu hostile pour les immortels : les exécuteurs n’hésitent pas à les tuer et s’ils prennent une forme trop éloignée des critères humains, ils peuvent semer une pagaille incroyable. Ainsi, les anges comme les démons ont développé la faculté de rétracter tous les appendices non-humains (griffes, queue, cornes) même si certains y arrivent mieux que d’autres. La seule chose qu’ils peuvent difficilement changer est leur couleur capillaire et oculaire. On trouve ainsi des démons et des anges qui semblent en tous points identiques aux humains, d’autres qui ont des couleurs bizarres, certains qui n’arrivent pas à bien dissimuler leur queue ou leurs cornes, leurs griffes… Dans l’ensemble, cela doit rester sobre.

A noter que cette capacité de dissimulation augmente avec l’âge de l’immortel.

Leurs températures de peau :
Anges : compris entre 33° et 35° Celsius (fièvre à partir d’un degré au-dessus de leur température corporelle normale)
Démons : compris entre 39° et 41° Celsius (fièvre à partir d’un degré en dessous de leur température corporelle normale)

► Vie et mort des Immortels

Le principe général veut que les anges naissent de la main de Dieu et les démons des Enfers eux-mêmes. Pour mieux comprendre cela, on va revenir sur ces deux entités opposées et complémentaires.

Dieu est une entité personnifiée à travers la Sainte Trinité (le Père, le Fils –c’est-à-dire le Christ- et le Verbe aka. Saint Esprit). Il est la Matière, lui correspond, d’où le fait que la Terre, les hommes etc. soient sa Création. Il a le pouvoir créateur de choses physiques. Dieu est donc un Être Défini et identifiable, qui peut diriger les anges à sa guise et qui a un Pouvoir d’Action Direct.
Le Diable est son opposé. Il n’est pas personnifié dans le corps d’aucun démon particulier, mais il existe partout : il EST les Enfers et un peu de chaque Démon ou Déchu qui a intégré les Enfers. Le Diable correspond à l’antimatière, à l’indéfini, à l’incertain. Il n’a pas de pouvoir d’action direct. Il ne peut rien créer et en même temps il Existe dans chacune des créatures infernales et dans chaque homme à travers les Sept Péchés Capitaux.
Dieu comme le Diable existent concomitamment à l’Univers : ils sont nés avec lui et existent en osmose avec lui. Ils sont, en fait, les deux facettes de l’Univers, le visible et l’invisible, le compréhensible et l’impensable. Rien ne leur est antérieur.

Ainsi, les anges, sous le commandement de Dieu, ne s’accouplent pas et ne font pas d’enfants. Dieu seul a cette prérogative. La seule exception à cette règle est le cas des Âmes pures élevées au statut d’Ange Gardien (jamais plus haut). Ces âmes perdent tout souvenir de leur vie humaine, mais leur nature reste celle d’un humain, ils sont différents des autres anges. (Cf. infra, La âmes élevées).

Les démons de pure souche peuvent naitre de deux manières : soit ils naissent, déjà sous une forme adulte (physiquement parlant) directement des enfers, et sont en général pris en charge par leur Père de Péché (l’un des 7 archidiables) ; soit ils naissent de l’union de deux démons (mâle et femelle) et connaissent tous les âges de la vie depuis la forme de bébé à celle adulte. A noter que dans le premier cas, cette première forme, au bout de 170 ans, atteint sa maturité et le démon se transforme pour acquérir ses vraies capacités et sa forme définitive, et que, dans le second cas, la croissance a un rythme variable qui peut aller d’une dizaine d’années infernales à plusieurs siècles avant que la croissance ne soit définitivement achevée.

Les immortels ne vieillissent pas et ne sont pas soumis aux maladies. Toutefois, ils ne sont pas éternels et peuvent être tués. Pour cela, deux moyens généraux essentiellement :

1. Les soumettre pendant très longtemps et sans aucune source d’énergie à une température violemment contraire à celle de leur corps (très chaud pour els anges, très froid pour les démons).

2. Les blesser avec une arme en acier des limbes et/ou enduite de sang du groupe opposé. Attention, en la matière : le sang doit provenir d’une créature de rang supérieure à celle qui doit être tuée pour que celui-ci soit mortel, sinon il ne sera que plus ou moins hautement toxique. Les déchus sont un peu plus résistants au sang d’ange, du fait de leur nature originelle d’ange.

Les anges peuvent aussi être tués s’ils sont décapités par une arme en acier des limbes ou une arme forgée aux enfers. Les démons doivent avoir le cœur transpercé par une arme en acier des limbes ou forgée aux cieux. Cela vaut aussi pour les déchus.

Les Exécuteurs ont mis au point quelques poisons et armes à technologie avancée pour augmenter leurs chances de faire mouche, pour cela, voir la partie sur les Exécuteurs ainsi que celle sur les groupes PNJ créés par les joueurs.

Important, à souligner : le sentiment d’amour, vrai, pur, d’un démon/ange pour un hybride ou un humain est synonyme de perte chronique d’énergie, ces créatures n’étant pas faites pour ressentir de tels sentiments, que ce soit parce que cet amour n’est pas tourné vers Dieu ou parce qu’il est pur et dénué de péché. Les anges/démons amoureux auront donc bien plus de mal à utiliser leurs pouvoirs et pourront même être atteints de fièvres chroniques, car leur cœur se lie et se donne peu à peu à l’hybride/humain qu’ils ont choisi. Le chagrin d’amour peut même les pousser à dépérir, et aucun guérisseur ne pourra les soigner.

► Vertus, Péchés et pouvoirs

Les 7 Vertus :

Le Courage

« Posséder la vertu de force, c'est surmonter la faiblesse humaine et surtout la peur. [...] La vertu de force va de pair avec le sacrifice. »

Au contraire des Démons dont le péché capital est la Paresse, les Anges dont la vertu est le Courage ont peut-être tendance à trop en faire. Ils sont assidus dans leur travail, n'ont pas tendance à léguer une tâche à qui que ce soit et travaillent avec rigueur quand il le faut.
Les Anges du Courage ont un pouvoir qui peut leur être utile surtout si leur protégé est complètement démotivé et n'a plus le goût ni même la force de vivre ou de faire quoi que ce soit. Un Démon le laisserait sombrer davantage, peut-être jusqu'à ce qu'il devienne fou, mais un Ange a le pouvoir de lui donner la force mentale nécessaire pour le pousser à se mettre en valeur et accomplir son devoir sans que la démotivation ne le guette. Pour utiliser ce pouvoir l'Ange n'a besoin que de toucher le crâne de la personne et de le regarder dans les yeux. Son pouvoir peut s'apparenter à une sorte d'hypnose, mais qui ne sert qu'à remotiver une personne. La motivation nouvelle dure jusqu'à une heure environ. Suffisamment pour qu'une réelle motivation puisse naître de l'humain. L'utilisation est réduite à trois par jour.


L'Humilité

« Une attitude par laquelle on ne se place pas au-dessus des choses ou des autres et par laquelle on respecte ce dont la providence nous a gratifié. »

Quelqu'un d'humble est respectable. Même s'il fait une action d'éclat, même s'il vient de sauver une ou plusieurs vies, même s'il a accompli un prodige, jamais il ne s'en vantera, jamais il ne viendra vous le rappeler. Si vous le remerciez, si vous le complimentez, il dira que n'importe qui aurait pu faire ça, qu'il n'y a pas à le remercier, que c'est tout à fait normal. Vous vous en doutez, rien ne l'agace plus que les Démons de l'Orgueil. Et quel meilleur pouvoir pour les faire enrager que de pouvoir les rendre discrets, les faire passer totalement inaperçu ? Aux yeux du monde, la personne n'existe plus pendant un certain temps, décidé par l'Ange, mais limité à deux heures maximum. Un simple contact physique permet de mettre en fonction ce pouvoir. Et un contact permet de l'annuler. Comme pour les Démons, il y a restriction d'usage : pas plus de deux heures en tout à rendre quelqu'un d'invisible, même s'il s'agit de personnes différentes, par jour.


La Foi/L'Espérance

" [...] Dans le langage courant, le mot peut aussi désigner, plus simplement, une très forte confiance. "

Les Anges de l'Espérance s'opposent à ceux de la Colère. Ils ont un pouvoir qui les calment, qui apaise. Quelle que soit la situation, ils en voient toujours le meilleur côté, gardent toujours l'espoir que tout peut s'arranger. Leur foi est si forte, si pleine et entière, qu'elle est capable de redynamiser même les plus désespérés, ou de faire enrager les Démons de la Colère qui trouvent ça proprement ridicule. Le pouvoir des Anges de l'Espérance est donc de les apaiser. Le souci, c'est qu'ils doivent toucher la personne pour que le pouvoir fonctionne. Or il vaut mieux le faire avant qu'un Démon de la Colère ne devienne tout feu tout flamme sinon il est difficile à approcher. Mais il est définitivement calmé une fois le pouvoir mis en fonction. Comme pour les Anges de l'Humilité, le pouvoir est limité à deux heures d'utilisation par jour au total.


La Justice

" La Justice, enfin, habilité à rendre à chacun son dû. "

A quel péché s'oppose la Justice selon vous ? Eh bien aux Démons de l'Envie. Ceux-ci ont l'impression de ne rien avoir pour eux. Alors que la Justice est impartiale, elle voit le bien comme le mal et tranche en conséquence. Il n'y a pas de place aux émotions. Une fois que les Anges de la Justice ont sous les yeux tous les éléments qu'il leur faut, ils réparent les injustices. Ils redonnent à chacun ce qui lui est dû. Dans le cas où c'est un problème physique, ils soignent, si c'est une injustice, ils la réparent. Ils sont presque invincibles quand ils cherchent à rétablir la Justice. Ce sont des Anges implacables, et assez froids de caractère. Ils réparent toutes les injustices...Sauf celles des Démons de l'Envie bien sûr, qui les haïssent de toute leur âme. Leur pouvoir est limité dans le temps. C'est comme s'ils disposaient d'un temps imparti pour rétablir la Justice : trois heures. C'est peu, mais c'est le temps où ils sont invincibles et où leurs capacités sont boostées. Mais seulement pour rétablir ce qui n'aurait jamais dû être lésé. Cette capacité ne peut être activée pour lutter contre un Démon.


La Charité

" Vertu qui porte à désirer et à faire le bien du prochain. C'est un acte inspiré par l'amour du prochain, "

Une personne charitable offre volontiers ses vêtements, sa nourriture, son argent à d'autres qui en ont davantage besoin qu'elle. La seule chose qui les intéresse est d'aider et de rendre heureux les autres. Contrairement aux Démons de l'Avarice. Ils ne pensent jamais à eux, toujours aux autres. Rien n'a plus de prix pour eux qu'un regard reconnaissant ou un sourire ou encore un "merci" murmuré d'une voix pleine de sanglots de joie. Les Anges de la Charité sont très doux, extrêmement bienveillants. Leur pouvoir est de multiplier les biens des autres. Jamais il ne sert à l'Ange et ça ne l'intéresserait pas de toute façon. Mais bien sûr, jamais ce pouvoir ne servira à un Démon de l'Avarice, ce qui les fait enrager. Ils pourraient être tellement riches ! Mais les Anges refusent de les aider, alors qu'ils pourraient parfaitement ! Le pouvoir des Anges de la Charité est limité à trois utilisations et dépend aussi du volume et de la valeur des biens à multiplier. Il ne fonctionne que par contact avec l'objet à multiplier.


La Chasteté

" La chasteté fait référence à un comportement sexuel jugé acceptable selon les normes éthiques d'une culture, civilisation ou religion donnée. "

Chasteté rime avec pudeur ou bien abstinence? Peut-être les deux. Quoi qu'il en soit, les Anges touchés par ce "fléau dévastateur" d'après les termes des Démons de la Luxure semblent ne ressentir aucun désir sexuel, ou même aucune envie. Ils sont aussi purs que la couleur blanche sans souillure. Les Anges de la Chasteté peuvent apaiser les appétits charnels. C'est un pouvoir dont certains font peut-être un peu trop usage mais, prétendent-ils, c'est seulement pour le bien des Humains, afin qu'aucun ne se laisse tenter par la folie de la débauche ou ne décide d'entrer dans un réseau de prostitution.
Le monde doit être une utopie, les Humains doivent être sauvés mais aussi apprendre de leurs erreurs, et c'est bien ce que tentent de leur faire comprendre les Anges, par divers moyens qu'ils ont en leur possession. Seulement, les Démons leur font obstacle, lesquels peuvent également éveiller en eux l'appétit charnel qu'ils détestent tant. Dans le cas présent, ce sont les Anges de la Chasteté qui détestent cordialement les Démons de la Luxure. Exactement comme eux, leur pouvoir est limité à trois utilisations et ne peut être effectif qu'avec un contact physique, à peau contre peau.


La Tempérance

" Cette vertu est appelée aussi sobriété. Elle est nécessaire à l’harmonie intérieure de l’homme, à sa beauté intérieure - et à sa santé (psychique et physique). "

La Tempérance est une vertu honorable. Il s'agit de ne pas poser son regard sur tout ce que l'on désire, ou bien simplement de résister à son envie, faire quelques sacrifices. Les Anges dont la vertu est la Tempérance ont la capacité de contrôler leurs pulsions mais aussi celles des autres, afin que les Humains ne sombrent pas totalement dans le vice de la gourmandise et la gourmandise ne se limite pas seulement à la nourriture. Les Anges de la Tempérance savent parfaitement contrôler tout ce qui touche aux envies, aux désirs ou aux pulsions.
Ils peuvent aider les Humains dans la voie de la "guérison", si le vice de ces derniers est la gourmandise, l'envie. Ils sont justement là pour aider et protéger, lutter contre les Démons et éradiquer le Mal de la Terre, afin que celle-ci soit prospère. Ils peuvent apaiser tous les appétits un peut trop excessifs, sauf ceux liés au sexe. L'utilisation est limitée à trois fois et nécessite encore une fois un contact physique.


____________________


La Paresse

" Il s'agit en effet de paresse morale. L'acédie, c'est un mal de l'âme qui s'exprime par l'ennui, l'éloignement de la prière, de la pénitence, de la lecture spirituelle. "


Les Démons dominés par la Paresse ont tendance à en faire le moins possible. Tant qu'ils peuvent éviter les corvées, rester tranquille dans leur coin à ne rien faire ou à se la couler douce, ça leur va. Ils sont souvent fainéants par nature et quand ils daignent enfin faire quelque chose, ils ne cachent pas leur ennui. Cela ne les empêche pas de se mettre en colère quand on leur en fait la remarque.
Les Démons de la Paresse ont un pouvoir qui peut leur être utile quand on ne cesse de les haranguer pour qu'ils fassent quelque chose : ils peuvent endormir quelqu'un rien qu'en le touchant. Mais attention, ce pouvoir a ses limites. Le Démon ne peut pas l'employer plus de trois fois par jour.


L'Orgueil

"Attribution à ses propres mérites de qualités vues comme des dons de Dieu (intelligence, etc.). "

Vous connaissez des gens orgueilleux ? Qui se croient meilleurs que tout, qui peuvent tout faire, se prennent presque pour des Dieux ? Eh bien voilà, vous avez une idée du caractère d'un Démon Orgueilleux. C'est très agaçant. Ils se vantent, se pâment, ne ratent jamais une occasion de prouver qu'ils sont les meilleurs et raffolent des défis, d'autant plus quand ils savent qu'ils gagneront haut la main. Ils adorent se vanter, mais également rabaisser les autres et les provoquer. C'est leur nature, il faudra vous y faire.
Les Démons de l'Orgueil ont un pouvoir qui leur permet de se montrer encore plus orgueilleux : ils peuvent emprunter momentanément une capacité à quelqu'un par simple contact physique. Ca peut être aussi bien de la force physique que de l'intelligence, une aptitude à jouer un instrument de musique...c'est presque illimité tant que la personne qu'il touche a les capacités en question. Seulement il ne peut prendre qu'une seule capacité et ce seulement pendant 10 minutes. Son pouvoir est également limité à trois utilisations par jour.


La Colère

" Courte folie déjà pour les Anciens, entraînant parfois des actes regrettables. "

Ces Démons sont très susceptibles, prompts à s'énerver pour la moindre broutille. Et si vous ne tentez pas de les calmer, ils entrent dans une telle fureur que les conséquences peuvent s'avérer très graves. Certains regretteront, d'autres pas s'ils estiment que leur colère était justifiée.
Les Démons de la colère sont très liés au feu. S'ils sont énervés, leur corps chauffe, s'ils sont en colère, ils sont capables de brûler tout ce qu'ils touchent et une fois fous de rage, ils deviennent des torches vivantes, enflammant tout ce qui s'approche trop des flammes autour de leur corps. Mais il suffit de les arroser d'eau pour qu'ils ne puissent plus s'enflammer.


L'Envie

" La tristesse ressentie face à la possession par autrui d'un bien, et la volonté de se l'approprier par tout moyen et à tout prix (à ne pas confondre avec la jalousie). "

Ces Démons ont tendance à considérer qu'ils n'ont pas grand-chose pour eux. Que ce soit leur physique, leurs aptitudes, leurs possessions...tout ce qu'ils ont et ce qu'ils font n'est pas bien. Alors ils sont constamment en train de tenter de s'approprier des choses des autres, de les envier en les fusillant du regard.
Les Démons de l'Envie sont capables de dédoubler des objets pour en avoir un qu'ils ont vu et qu'ils ont envie d'avoir. Ils ne sont pas des voleurs, mais ça ne les empêche pas de dédoubler à tout va tout ce qui leur plait, du moment qu'ils peuvent toucher. Mais leur pouvoir est limité. Pas plus de cinq utilisations par jour, voire moins si l'objet est de grande taille. Alors il arrive que vous croisiez l'un de ces Démons profondément frustré de ne pas avoir eu ce qu'il voulait.


L'Avarice

" Accumulation des richesses recherchée pour elle-même. "

Ces Démons sont attirés par tout ce qui a de la valeur. Les bijoux, l'argent, les peintures inestimables des grands artistes...Ils aiment aussi ce qui a une valeur sentimentale aux yeux des gens. Ils ont un sixième sens pour deviner ce qui a de la valeur pour quelqu'un et souvent, ils en jouent pour avoir ce qu'ils veulent. Ils sont manipulateurs et menteurs si ça peut leur rapporter et ils se complaisent dans le luxe.
Le pouvoir des Démons de l'Avarice est tout simplement de transformer n'importe quel objet en or par contact physique, si bien qu'ils se retrouvent rarement sans le sou ou bien sont exploités pour leur talent. Mais comme pour les autres, ce pouvoir est limité à trois utilisations voire moins si l'objet transformé est très important.


La Luxure

" Plaisir sexuel recherché pour lui-même. Ce péché est appelé impureté dans le catéchisme de l'Église catholique."

Faut-il expliquer le caractère d'un Démon dominé par la Luxure ? Ils sont toujours à la recherche d'une nouvelle conquête, comme des prédateurs cherchant une proie. Leur soif de sexe n'a tout simplement pas de limite. Ils ne savent pas ce que veut dire "fidélité". Dès qu'ils croisent quelqu'un, ils imaginent des centaines de scénarios tous plus excitants les uns que les autres. Si vous tombez amoureux d'eux, soyez prêts à souffrir, parce qu'ils iront voir ailleurs dès qu'ils en auront envie, c'est-à-dire très souvent.
Les Démons de la Luxure peuvent provoquer un poussée de libido chez une personne qu'ils touchent et donc frayer avec pas mal de personnes sans le moindre problème. L'utilisation de cette capacité est quand même limitée à trois fois par jour.


La Gourmandise


" Ce n'est pas tant la gourmandise au sens moderne qui est blâmable que la gloutonnerie, cette dernière impliquant davantage l'idée de démesure et d'aveuglement que le mot gourmandise. Par ailleurs, on constate que dans d'autres langues ce péché n'est pas désigné par un mot signifiant « gourmandise » (gluttony en anglais, par exemple) "

Ces Démons adorent des tas de choses. Ils adorent manger, acheter des centaines de vêtements, voir tous le films qui passent au cinéma, avoir tout ce qui est nouveau et qui sort...Ne laissez jamais l'un de ces Démons devant une émission de télé-achat, sinon vous verrez une pile de cartons s'amonceler dans votre maison. Ils sont sympathiques et enjoués, mais il faut en permanence les réfréner. Passez dans la rue devant des boutiques, un stand de glaces et devant un cinéma et ça y est, vous vous êtes lancés dans un parcours du combattant !
Les Démons de la Gourmandise ont un pouvoir de persuasion très fort. Ils peuvent vous convaincre que la dernière brosse à dent qu'ils ont vu à la télé va vous changer la vie. Cela leur permet de combler quelques uns de leurs désirs. Mais comme pour tous les autres pouvoirs démoniaques, il est limité à trois utilisations et a une durée limite de trois minutes.


► Immortels et Eléments

Chaque ange comme chaque démon est lié à l’un des 4 éléments (ou sa variante). Cela va con concordance avec son ‘Cœur’ et donc avec leur caractère, leur péché/vertu et leur pouvoir. Ils peuvent maîtriser d’une certaine manière, bien particulière, qui leur est propre, un élément et un seul. Ces éléments sont :

Feu – Tellurisme (variante)
Terre- Nature (variante)
Air- Foudre (variante)
Eau – Glace (variante)

Cette capacité élémentaire peut ou s’appliquer à autrui, ou se manifester indépendamment de tout phénomène extérieur ou intérieur, ou encore s’appliquer à la créature elle-même. La pratique de cette magie implique une dépense supplémentaire d’énergie quand la créature n’est pas dans son milieu naturel (Enfers/Cieux).

Exemples :

Ange, cœur Supernova, vertu courage, caractère sanguin, maîtrise le feu sur lui-même en ayant la capacité d’enflammer toute arme qu’il tient en main.

Démon, cœur ouragan, péché gourmandise, caractère nerveux, maîtrise la foudre avec intervention extérieure : peut faire tomber la foudre à un endroit précis s’il y a déjà de l’électricité dans l’air.

► Armes des Immortels

Les anges comme les démons ont des armes particulières. Celles-ci sont forgées à partir des métaux trouvés aux Cieux ou en Enfer.

Les Cieux sont riches en métaux célestes car des astéroïdes passent parfois la barrière dimensionnelle. Les forges se trouvent dans la Jérusalem Céleste et les armes sont forgées par des anges forgerons. Ces armes peuvent aussi être faites à partir de cristaux précieux, de diamants, mais de telles lames sont très rares et réservées aux anges les plus hauts placés dans la hiérarchie angélique.

Les enfers ont des sols parfois très abondants en métaux, comme Dis par exemple. Les armes sont souvent forgées sur place par des prisonniers soit des damnés à qui un corps a été donné, soit des démons mis aux travaux forcés pour une faute quelconque. Ces armes, si elles sont très solides et dangereuses, sont rarement ornées, et vont alimenter les contingents nécessaires au combat des Limbes. Une partie des cristaux précieux et des métaux les plus fins sont cheminés vers Phlegethos et la citadelle de Satan où l’on trouve les meilleurs artisans des neufs royaumes infernaux. Ces armes là, plus fines, sont souvent réservées aux démons d’un rang supérieur ou à ceux qui ont démontré leur talent en matière de maniement des armes et qui peuvent se les offrir.

Toutes ces armes peuvent, si elles sont interceptés par le camp adverse, être neutralisées au sens littéral du terme : devenir utilisables aussi bien par des anges que par des démons, voire par des hybrides ou des humains liés à un immortel et ayant mêlé une grande partie de son sang avec son protecteur.

Il existe une exception : les armées forgées à partir d’une partie du ‘Cœur’ de l’Immortel. Cela implique que l’ange/démon a un ‘Cœur’ contenant des matières propres à créer une arme matérielle. Ces armes seront les plus résistantes de toutes, mais ne pourront être manipulées que par la créature dont elles sont issues, et si elles sont abîmées ou détruites, c’est une partie de la créature qui l’est. Les dommages seront rarement réversibles.

► Quelques fonctions angéliques/démoniaques récurrentes

Les fonctions suivantes ne sont en aucun cas exhaustives, mais retraces les rôles plus fréquents que l’on trouve parmi les anges/démons, et les particularités qui leur sont liées. Les Sept Archanges et Archidiables n’entrent dans aucune catégorie autre que la leur et les prérogatives qui leur sont liées (cf.Prédéfinis). Pour d’autres fonctions impliquant des talents/capacités spéciales, merci de contacter les Admins par MP.

>> Les Guerriers

Les guerriers portent le même nom dans les deux camps. C’est aussi la deuxième caste la plus répandue. Ces créatures ont naturellement une grande endurance et un talent pour manipuler toutes sortes d’armes. Ils sont aussi en général plus massifs que leurs semblables.

>> Les Guérisseurs

Avec les vengeurs/Punisseurs, c’est la caste la moins répandue. Ces anges ont la faculté d’avoir un sang très lié aux Enfers/à l’Essence Divine, et qui peut donc fortement aider les leurs à guérir même de blessures mortelles. Ils ont également des facilités pour l’apprentissage des soins. Leur plus grande faiblesse est leur non-aptitude au combat : ils ne sont pas du tout doués pour cela. Aucun Ange né d’une âme Elevée/Démon né d’une âme réincarnée ne peut devenir guérisseur.

>> Les Vengeurs/Punisseurs

Les anges vengeurs ou démons punisseurs sont rares et n’agissent que selon des ordres venant de supérieurs préposés à la Justice, qu’elle soit divine ou infernale. Ils sont particulièrement tenaces et doués en matière d’assassinat. Ce sont exclusivement des anges/démons de pure souche (nés de Dieu/des enfers ou de parents démoniaques). Leur lien avec Dieu/les Enfers est très fort.

>> Les Messagers/Ambassadeurs

Cette caste est un peu bâtarde en matière de capacités. Les Anges Messagers ou Démons Ambassadeurs n’ont pour seuls dons qu’un tact naturellement développé et la capacité de traverser les limbes plus vite que leurs confrères car ils savent s’y diriger sans faillir. On y trouve toutes sortes d’anges/démons, peu importe leurs rangs ou la nature de leur naissance.

>> Les Protecteurs/Tentateurs

C’est là la caste la plus répandue. Ce sont les anges et les démons faits pour remplir des pactes avec les humains/hybrides. Ils n’ont pas de capacité particulière, mis à part celle de pouvoir rester sur Terre en fournissant bien moins d’énergie que leurs confrères. Tous les anges/démons peuvent être de cette catégorie, mais la majeure partie sont des démons/anges inférieurs et supérieurs.

c. Caractéristiques des Anges


► Les anges et Dieu

Dieu est le Père de tous les anges, y compris des Âmes élevées. Il les façonne et leur insuffle la Vie. Les anges sont donc très liés à Dieu, leur amour pour Lui est normalement au-dessus de toute chose. Cet amour est normalement le seul que les anges ressentent, les sentiments leur étant étrangers. Les anges sont des créatures de Raison et de Logique, qui pensent mais ne ressentent pas. Ils sont cérébraux.

► La Déchéance

Il y a mille et un moyen de déchoir, mais parmi les plus courants :

- l’abandon à l’un des Sept péchés capitaux (les plus fréquents étant colère, orgueil et luxure).
- l’amour pour un protégé/humain ou hybride tiers qui va jusqu’à la passion et la consommation charnelle volontaire, sans repentir.
- la transgression d’un ordre hiérarchique explicite et direct en toute connaissance de cause et sans contrainte extérieure.
- faire un accord avec un démon à quelque fin que ce soit.
- offrir aux créatures terrestres une connaissance qui ne leur est pas destinée.
- Avoir des relations charnelles avec un démon sans s’y opposer (le viol n’est pas puni de déchéance).

L’ange qui déchoit est soit enfermé à Raquia s’il est considéré comme inoffensif pour lui-même et pour les autres anges. Sinon, il est envoyé aux enfers sans passer par les limbes et se retrouve donc propulsé directement dans l’Etang de Feu qui va soit le tuer si les Enfers n’acceptent pas le nouveau venu, soit le modifier plus ou moins en profondeur. Le déchu perd alors ses capacités angéliques et acquiert celles des démons, mais cela peut prendre du temps et est généralement douloureux. Le temps d’acclimatation peut être long. Malgré la transformation, certains déchus n’arrivent jamais à supporter la chaleur de certains royaumes infernaux, à commencer par Phlegethos, Dis, Avernus et Nessus.

Un déchu ne change pas de ‘Cœur’, celui-ci reste intact et inchangé, tout comme son pouvoir élémentaire. Seul son pouvoir né de sa principale vertu mute pour devenir celui du péché principal qui l’habitera. Ce n’est pas pour autant que les traits de caractère liés aux vertus dont l’ange était porteur disparaissent. C’est possible, mais somme toute relativement rare. Souvent ces traits de caractère s’adoucissent. Il est tout aussi rare qu’ils restent intacts.

► Âmes élevées

Ces cas sont relativement rares. Il s’agit d’humains qui ont vécu leur vie saintement et vertueusement et qui se voient happés, à leur mort, par les « mains » du Créateur pour renaître en tant qu’anges inférieurs et ainsi guider leurs frères humains. Ils perdent alors tout souvenir de leur vie antérieure, tout juste est-il possible qu’ils aient quelques vagues réminiscences des moments les plus intenses de leurs vies. Parmi ces anges on peut compter la grande majorité des grands Saints et Martyrs reconnus de part le monde (toutes religions confondues).

d. Caractéristiques des Démons


► Les Démons et l’Enfer

L’Enfer est là où le Diable s’incarne le mieux : ce lieu est le Père de tous les démons, quelle que soit leur naissance : né des enfers, de parents démons, déchus ou âmes réincarnées. La règle veut que la plupart des démons, tous compris, aient une immense fidélité pour les Enfers et cette fidélité fait al cohésion de ce monde assez désorganisé malgré une forte hiérarchie apparente. Les déchus ont pour une grande majorité choisi de déchoir ou fini par accepter cette déchéance, adoptant leur nouveau statut. Leur lien avec les enfers, s’il est physiquement plus faible que les démons de pure souche, n’en est pas moins intense.

► Les Déchus

Quand un ange est déchu et envoyé aux enfers, il tombe dans l’étang de feu, qui le transforme pour lui donner les capacités d’un démon, ou le rejette et le tue.
Les déchus sont des démons à part entière cependant, leur ‘Cœur’ est différent, ils gardent cette nature profonde d’ange. Leur manière de penser se rapproche plus de celle des anges, suivant un raisonnement logique, cartésien, dépourvu d’impulsions ou du moins sans commune mesure avec les démons. Ils sont moins émotifs que les démons. Leur fidélité pour les enfers n’est cependant en général pas à remettre en cause, et leur malveillance égale sans difficulté parfois celle des Pure Souche.
Ils peuvent avoir une apparence devenue monstrueuse, mais leur enveloppe charnelle humanoïde change bien peu entre leur statut d’ange et de déchu. Il leur est impossible de devenir des démons, même en reniant Dieu ou commettant les pires abominations qui soient.

► Les Âmes réincarnées

Elles sont le pendant des âmes élevées. Ce sont des humains qui ont tant donné à un péché, que, damnés, ils sont aspirés par les enfers eux-mêmes pour renaître sous forme de démon. Ils sont moins puissants que leurs comparses, et leur nature humaine peut se sentir par des réminiscences de sentiments très forts. Bien qu’ils aient complètement perdu la mémoire, les moments les plus marquants de leurs vies peut leur revenir de manière très floue.

2 - Les Hybrides


a. Hybrides et Immortels


Les hybrides sont les enfants des immortels :

Ange +Humain= Néphilim
Démon + humain = Djinn
Ange + Démon = Dragon

Ceci étant, les créatures sont généralement rejetées par leu(s) parent(s) immortel(s). Quand ils ne sont pas tués à la naissance, tout particulièrement en ce qui concerne les Néphilims et les Dragons, les Démons ayant un peu moins d’états d’âme à laisser derrière eux des enfants à demi-humains. C’est aussi qu’ils ne sont pas concernés par le péché de chair.

Quand ces enfants ne sont pas rejetés et tués à la naissance, ils sont souvent élevés par leur parent humain ou adoptés. En général, tout se passe bien jusqu’à ce qu’on s’aperçoive qu’ils ne sont pas vraiment normaux (couleur des cheveux, des yeux…). Les conséquences alors sont diverses : isolement social parfois, réactions de la famille, et Exécuteurs aux trousses.

Les Immortels ont à peu près tous une manière propre de voir les hybrides, mais rares sont ceux qui les apprécient et leur accordent pleinement leur droit d’exister. Les plus cléments sont là aussi en général les démons. Dieu condamnant l’existence des hybrides, les anges ne sont pas portés à les apprécier, tout comme une grande partie des déchus.

b. Hybrides et Humains


Les hybrides vivent parmi les humains. Ils doivent donc essayer de se fondre dans la masse, ce qui n’est pas évident vu leur espérance de vie bien supérieure et le fait qu’ils ne vieillissent pas. C’est pour cela que les hybrides sont pour beaucoup, depuis l’époque moderne, passés maîtres faussaires afin de changer d’identité à leur guise. Un moyen sûr de survivre et surtout d’avoir la paix.

A noter qu’un hybride ayant un enfant avec un€ humain(e) donnera en général un humain tout à fait normal, mais un peu plus résistant. Deux hybrides entre eux ne peuvent pas non plus donner naissance à un immortel, l’enfant sera aussi un hybride.

c. Capacités générales des hybrides


► Déroulement de la vie

Les hybrides grandissent normalement jusque vers environ 20-30 ans, où leur vieillissement se stoppe complètement. Cela ne change pas pendant des siècles, jusqu’à environ les 80-100 dernières années de leur vie, où ils se remettent à vieillir un peu, mais il est rare qu’ils atteignent l’apparence d’un vieillard. Souvent leur âge se fige vers une cinquantaine d’années.

Leurs espérances de vie moyenne, et maximale :

Néphilim/Djinn : moyenne 770 ans, maximale 850 ans
Dragon : moyenne 1175 ans, maximale 1215 ans

A leur mort, les hybrides retournent au Néant. Leur âme n’est pas éternelle, et pour le devenir, elle doit être volontairement liée à vie à un Ange ou à un Démon. Si tel est le cas elle ne peut être détruite.

► Apparence

Les hybrides peuvent (et ce n’est pas une obligation) avoir des cheveux et/ou des yeux d’une couleur anormale pour un humain, à cause de leur sang immortel. Ils sont de stature normale (ils peuvent être grands ou petits, mais pas de géants de 220 cm non plus), ont rarement quoi que ce soit qui les distingue des humains normaux mis à part un charme indéniable. Ce n’est pas de perfection des traits que nous parlons mais plutôt d’un charisme hérité des capacités d’attraction de leur(s) parent(s) non-humain.

► La marque

La particularité des hybrides et d’avoir une triple Nature, divisée en un Nom Véritable, un Animal ou un Objet, et un Symbole. L’un de ces trois aspects de l’hybride est représenté sur son corps sous la forme d’une marque de naissance/tatouage, de la couleur de l’aura de l’hybride.

Les Néphilims ont de représenté sur leur corps leur Identité Animale (ou Objet).
Les Djinns ont de représenté sur eux leur Nom Véritable.
Les Dragons ont de représenté sur eux leur Symbole.

Ces marques peuvent changer d’apparence au fil du temps, mais jamais de représentation : un lion restera un lion, qu’il soit en train de courir, de rugir, de dormir ou autre ; un Nom ne changera pas ni d’alphabet ni d’orthographe mais pourra changer de forme d’écriture (cursif à gothique, par exemple) ; un Symbole en général ne bougera pas beaucoup, mais ses composantes pourront varier un peu (une rose qui est plus ou moins éclose).

La connaissance de l’un de ces trois aspects de la Nature de l’hybride peut donner des indications sur son caractère, mais ne peut en aucun cas suffire à prendre le contrôle de l’hybride. Il faut pour cela connaître l’ensemble de ces trois aspects et être un puissant Immortel. Autant dire qu’à moins que l’hybride ne livre de lui-même les deux derniers aspects de sa Nature, il y a peu de chances que cela puisse arriver.

A noter : l’animal, le nom et le symbole peuvent être fantastiques, irréels, etc. Mais les trois doivent être cohérents.

► Capacités extraordinaires

Comme les Immortels dont ils sont issus, les hybrides sont dotés d’un certain don de séduction. Il est bien moins puissant chez les Néphilims et les Djinns que pour les immortels, mais celui des dragons est à peine moins développé, puisqu’ils n’ont pas de sang humain.

Les hybrides sont tous dotés d’une force supérieure à celle des humains, mais inférieure à celle des Immortels. Idem pour leurs capacités de régénération. Ils ne tombent normalement pas malades, mais cela reste au choix des joueurs.

Dans tous les cas, les rapports de force sont ainsi :

Humain < Néphilim/Djinn < Dragon < Démon inférieur/Ange inférieur…

Comme tous les non-humains, les hybrides peuvent voir les auras de manière plus ou moins précise selon les individus, certains pouvant même arriver à manipuler la leur, mais de manière limitée : cela peut augmenter leur charisme, envoyer des ‘claques’ d’aura qui causent un léger état de choc, apaiser… Toutefois, utiliser ainsi son aura est fatiguant. Ceux qui seront le plus amenés à savoir bien manipuler leur aura seront ceux nés d’anges/démons puissants, de haut rang.

Tous les hybrides ont des sens plus aiguisés que les humains, parfois l’un plus que les autres. Cela reste cependant toujours inférieur aux immortels.

SPECIFICITE des DRAGONS : les dragons possèdent une capacité propre, un ‘pouvoir’ qui est unique à chaque dragon et est intimement lié à la signification de sa Nature (Nom Véritable + Animal + Symbole). Ce pouvoir est toutefois d’une portée très limitée et nécessite une quantité importante d’énergie.

3 - Les Humains

a. Les humains normaux


Créés par Dieu, les humains sont le peuple de la Terre, le plan médian, bien que les premiers individus de leur espèce aient été créés dans le Jardin d’Eden avant d’en être chassés. Adam et Eve précipités sur Terre, de nombreux autres humains naquirent, car, de toute évidence, il est impossible que l’ensemble de la population mondiale descende d’un unique couple. Le reste appartient à l’histoire telle que nous la connaissons.

Les humains normaux ne connaissent en général rien à l’existence des non-humains, hybrides ou immortels. Il peut cependant arriver qu’ils en aient pris connaissance au cours de leur vie, via un pacte, un évènement incongru…

Le seul pouvoir des humains est d’être capable de faire des pactes et des liens avec les Immortels et d’avoir, pour un même démon/ange appelé, la préséance sur l’hybride (car, en théorie, ils ont bien moins de moyens à leur disposition pour arriver à leurs fins). Ils ne peuvent avoir de couleur de cheveux spéciale (du moins pas naturellement) ni des yeux, et ne sont pas de super-héros non plus. Pas de James Bond ou Steeve MacQueen. Ce sont des personnes comme dans le monde réel. Le gros avantage des humains sur les hybrides, c’est qu’ils ne retournent pas au Néant à leur mort : leur âme est éternelle (sauf exception, voir magie). Ils sont donc dirigés vers les enfers ou le Paradis selon le poids de leurs péchés et de leurs vertus. Certains peuvent être Réincarnés en Démons Inférieurs ou Elevés en Anges Inférieurs (cf. partie sur les Immortels).

b. Les Exécuteurs


► Généralités sur ce groupe

Les Exécuteurs sont des humains normaux, en général. Mais si on creuse un pue leurs origines on s’aperçoit qu’il n’est pas exceptionnel qu’ils descendent d’hybrides divers et variés. Leur métier implique une excellente condition physique et une pratique intensive du combat, que ce soit via les armes blanches ou les armes à feu. Le fait est qu’il y a peu d’exécuteurs au pro rata de la population mondiale. Ces hommes et ces femmes se répartissent en deux grands sous-groupes :

Les informateurs et les exécuteurs à proprement parler.

Les informateurs ne chassent pas les non-humains, leur travail est souvent de les répertorier et de les observer, afin de savoir lesquels sont dangereux, lesquels sont liés d’un pacte… ils n’est pas rare qu’ils tiennent des cafés strictement réservés à leurs semblables, ou du moins où une partie leur est dédiée, loin des oreilles indiscrètes.

Les exécuteurs sont la main armée des humains contre les non-humains. Ils peuvent faire partie d’une confrérie (ou groupe) ou encore travailler en free-lance. Il n’y a aucune obligation mais les groupes se multiplient car il est alors bien plus simple d’obtenir des informations fiables.

► Factions en jeu à Mexico

A Mexico il y a peu de free-lancers, du fait que l’un des groupes laisse ses exécuteurs très libres de leurs mouvements. On retrouve donc traditionnellement deux factions : Les Inquisiteurs et Les Missionnaires, tous deux nés de l’époque coloniale espagnole.

Les Inquisiteurs rassemblent les plus radicaux des Inquisiteurs, qui veulent nettoyer la Terre des démons et des hybrides mais qui ne touchent pas aux Anges, envoyés de Dieu. Ce sont souvent des hommes et des femmes très croyants. Entrer dans la Confrérie des Inquisiteurs (Los Inquisidores) demande un test d’aptitude, de longues périodes d’essai, des serments et des cérémonies rituelles aussi nombreuses que variées. (voir groupes PNJ)

Les Missionnaires (Los Misioneros) sont un groupe bien plus large, qui aujourd’hui est très lié à la Mafia locale, utilisant son réseau pour parfaire ses performances informatives. Leur grande force vient de là. Les Exécuteurs de cette faction tuent les hybrides, Anges et démons qui nuisent au Bien Commun. Ils ne sont pas nécessairement athées pour autant, mais être une créature céleste de garanti en rien leur clémence. Ils prônent la justice et un monde où les forces supérieurs et inférieures interviendraient le moins possible. Ils communiquent entre eux grâce à un système de flèches colorées et codées. (Voir Groupes PNJ)

Il reste cependant encore quelques indépendants, et d’autres groupes s’invitent aussi sur le terrain de chasse des Exécuteurs purement mexicains, comme les Veilleurs, un groupe français à l’origine moyenâgeuse (voir Groupes PNJ).

► Armement répertorié des exécuteurs sur LD

Les exécuteurs ont plusieurs armes à leur disposition pour augmenter leurs chances de tuer les immortels. La première de toutes est l’empoisonnement par le sang :

- le principe, très simple, veut que le sang du camp contraire (angélique pour les démons et inversement) soit mortel pour toute créature blessée par une arme imbibée de ce liquide… si ce sang est issu d’une créature d’un rang supérieur au sien (cf. Tableau des Rangs et correspondances). Ainsi, un Prince des Enfers (rang 2) blessé par une arme imbibée du sang d’un Hayoth Ya Qodesh (Rang 1) ou d’un Archange a toutes les chances d’y rester. S’il est blessé par une lame imbibé du sang d’un Ofanim (Rang 2, équivalent) il sera sans doute très, très, affaibli et malade et si la blessure est grave, il pourrait ne pas arriver à en guérir. Si c’est d’un rang inférieur, le démon serait alors plus ou moins malade et affaibli, mais ses jours ne devraient pas être en danger.

- Pour les démons/anges liés à vie, tuer le protégé revient à plus ou moins moyen terme à tuer l’Immortel.

- Ils peuvent utiliser des armes forgées en Acier des Limbes, certes assez rares et très coûteuses, mais qui ont l’avantage de blesser plus gravement les immortels qui ne cicatrisent alors pas instantanément.

Rappel : il faut pour tuer un ange lui trancher la tête (complètement la séparer de son corps est recommandé) et pour tuer un démon lui percer le cœur, voire même le lui arracher est parfois préconisé. Le bruit court et tend à se répandre que pour un déchu, il est sage de lui arracher le cœur et de lui trancher la tête, pour faire bonne mesure.

Il y a d’autres procédés qui se mettent peu à peu en œuvre : des balles cryogénisées, dotées de nanomachines qui brûlent ou glacent la créature de l’intérieur et la tuent à petit feu… elles ne sont pas répertoriées, si vous avez un doute avant de vous lancer dans leur utilisation, envoyez un MP aux Administrateurs.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-kenryoku.kanak.fr
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
plop:
pouet:
tagada tsoin tsoin:

MessageSujet: Re: Encyclopédie   Jeu 13 Oct - 11:03

III. La Magie


La règle veut que les humains soient exclus de toute pratique magique (invocations exceptées) et qu’il en soit de même pour les hybrides, soit parce que le sang humain les en empêche, soit parce que le sang de démon annule les capacités magiques des anges, et inversement (pour les dragons). Le ‘pouvoir’ des dragons (cf. Capacités extraordinaires des hybrides, Spécificité des Dragons) entre dans la catégorie non pas de la magie mais d’une propriété surnaturelle propre à l’individu. Elle est également le fruit de l’union des capacités des parents. Il existe à ce principe quelques exceptions, principalement les sigils d’invocation et les glyphes de sceau (cf. 2, infra).

1 - Magie des Démons et des Anges


a. Aux Enfers/Aux Cieux


La magie aux enfers se présente sous de nombreuses formes, comme des lampes magiques, de la glace éternelle, des feux multicolores, etc. Elle fonctionne avec la langue démoniaque, et en fonction aussi des capacités du démon, notamment en fonction de ses capacités énergétiques, de son pouvoir et de son élément affilié. Certaines choses toutefois n’existent pas, en premier lieu, et tous les démons le déplorent, la téléportation.

Aux Cieux, c’est grosso-modo la même chose. Il ya de la magie pour aider à créer certains objets mais cela ne va guère plus loin, et elle fonctionne avec la langue angélique.

Une utilisation notable de la magie reste toutefois la fabrication des armes ‘supérieures’ (cf. Armes des Immortels). Pour façonner les cristaux et les rendre plus résistants, la magie entre en jeu. Toutefois, cela ne crée en aucun cas des armes et des armures magiques.

b. Dans les Limbes


Il n’y a pas l’UTILITE d’user de la magie praticable aux enfers ou aux cieux dans les limbes. Ce milieu pourtant n’en empêche pas la pratique, mais ne permet rien de plus que ce qui est déjà possible dans les Mondes d’au-dessus et d’en-dessous.

c. Sur Terre


La règle est celle d’aucune pratique magique, exception faite des sigils d’invocation et des glyphes de sceaux. La magie telle qu’elle existe aux Enfers ou aux Cieux ne peut s’appliquer sur Terre. Les pouvoirs des Immortels sont exclu de cette idée car ils sont intrinsèques aux créatures et non au lieu où celle-ci se trouvent, toutefois, user de ses pouvoirs sur Terre requiert plus d’énergie qu’ailleurs.

2 - Les Sigils d’Invocation et les Cercles de Sceau (ou Glyphes de Sceau)


Les Sigils d’Invocation


Les sigils sont une ‘signature’ comme le veut l’étymologie de ce mot propre à un ange ou à un démon. Celle-ci permet d’invoquer dans un pacte simple ou un lien à vie la créature. Bien que la science magique des Sigils soit communément pratiquée parmi les humains avec des effets plus ou moins aléatoires, les sigils d’invocation répondent à des règles strictes.

¤ Le sigil est un entrelacs des lettres du nom complet de la créature à invoquer écrit dans l’alphabet de son peuple, angélique pour les anges, démoniaque pour les démons. Pour les déchus, cela dépend de la créature. Pour certains c’est en démoniaque, pour d’autres en angélique, et quelques rares allient les deux alphabets !
¤ Le sigil doit être écrit à l’aide de son propre sang sur son cœur, ses mains, et sur le sol sans erreur pour pouvoir invoquer le démon/ange dans le cadre d’un lien à vie volontaire. L’ange ou le démon ne peut plus alors refuser le lien.
¤ Le sigil écrit a également une prononciation rituelle appelée mantra. Pour invoquer la créature, une fois l’écriture du sigle faite, il faut psalmodier le mantra jusqu’à apparition de la créature, ce qui peut être plus ou moins long fonction de la résistance de l’immortel à l’appel.
¤ Le sigil ne donne aucun autre pouvoir de contrainte sur un immortel que celui de l’invoquer et de se le lier à vie. Mais il faut en connaître les contreparties (cf. Pactes)

b. Les glyphes de Sceau


Les humains peuvent pratiquer des sceaux de pouvoir sur les hybrides et les immortels, les dépouillant alors de tous leurs pouvoirs et de toutes leurs capacités non-humaines. Ces sceaux ne peuvent en aucun cas absorber l’énergie des créatures pour les affaiblir, mais ils réduisent un peu leur force et considérablement leur capacité de régénération (selon les cas).

Ces sceaux doivent être adaptés aux créatures que l’on veut sceller :
¤ Pour sceller un démon, une assemblée de religieux(ses) et de croyants, voire un hybride en sacrifice sont communément utilisés. La présence d’un ou plusieurs anges peut renforcer de beaucoup le sceau.
¤ Pour sceller un ange, des prêtres noirs et des fidèles de messes noires peuvent être utilisés, des cérémonies de sacrifices d’innocents (nouveaux-nés, vierges –hommes ou femmes-) ou des orgies de luxure et de gourmandise peuvent aussi permettre de renforcer le sceau, et la présence d’un ou plusieurs démons agit également fortement dans ce sens.
Le principe est donc de sceller la créature en utilisant des forces adverses.

Après, les sceaux se présentent sous forme de glyphes. Ces cercles comprennent TOUJOURS en un point le Sigil de l’immortel à sceller. Pour sceller plusieurs immortels, il faut donc inscrire tous leurs sigils dans le Glyphe. Celui-ci est tracé sur le sol, parfois à la peinture, parfois avec le sang d’un sacrifice, hybride ou humain.

Cette magie demande beaucoup de préparation et s’annule facilement : il suffit en effet à l’immortel de sortir du cercle pour ne plus en subir les effets. Il est possible de sceller une grande zone comme une ville, mais les sacrifices et les forces que cela demande sont colossaux et les résultats rarement probants, car tous les immortels dont les sigils n’auront pas été correctement intégrés au glyphe ne ressentiront en rien les effets du sceau.


3 - Les âmes damnées/sauvées et la réincarnation des corps


Les âmes des humains morts sont soit damnées, soit sauvées, quand elles ne sont pas réincarnées en démons ou élevées en anges (cf. Immortels). Ces âmes sont dépourvues d’enveloppe charnelle, ce sont des ectoplasmes. Qu’elles soient au purgatoire, damnées ou sauvées, elles peuvent cependant recevoir un corps soit identique à leur précédente apparence physique soit une enveloppe charnelle différente d’un démon ou d’un ange.
En théorie, tous les immortels peuvent accomplir ce rituel. Mais il est extrêmement délicat et couteux en énergie. Il nécessite en général la destruction de plusieurs âmes, qui, lors de cette opération libèrent une énorme masse d’énergie.
Le rituel en lui-même est simple : la créature, investie des pouvoirs du Diable/des Enfers ou de Dieu exerce le minuscule pouvoir créatif qu’il possède pour façonner de la matière en un corps qui doit être humain et viable. Et, en utilisant son énergie, une source extérieure car à moins de se sacrifier celle même d’un Archidiable ou d’un Archange ne suffira pas, l’immortel insuffle la vie dans le corps et y lie l’âme. La créature ainsi créée n’est pas mortelle, mais n’est pas non plus un démon ou un ange, même inférieur. Elle est dépourvue de tout pouvoir. En cela elle est, en tous points, semblable à un humain qui ne vieillirait plus. Mais il est à préciser ce ces créatures, Damnés et Sauvés, ne peuvent mettre les pieds sur Terre. Ils sont liés aux Cieux ou aux Enfers, et peuvent faire quelques passages dans les limbes, mais là s’arrête leur champ d’action. De plus, la créature est alors à jamais en possession du démon ou de l’ange qui lui a redonné vie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-kenryoku.kanak.fr
Admin
Admin


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2010

Feuille de personnage
plop:
pouet:
tagada tsoin tsoin:

MessageSujet: Re: Encyclopédie   Jeu 13 Oct - 17:13

IV. Les Pactes

1 - Les Pactes Simple


a. Volontaire


Conditions :
Démon/Ange doit être présent sur terre. L’Humain/Hybride peut avoir un pacte volontaire simple, et rien d’autre.

Contractualisation :
Mélange des deux sangs avec accord réciproque sur les termes et conditions. Le démon peut être appelé à soi par l’invocation de son Sigil, mais cela ne fonctionne pour un pacte simple que si le démon/ange est déjà sur Terre.

Type d’engagement :
Démon/Aange : acte simple à effectuer, principalement de la protection ou une petite vengeance.
Humain/Hybride : Il a une part de contrat à remplir au même titre du démon, souvent, lui servir d’ancrage terrestre voire de source d’énergie.
Le contrat spécifie les termes de l’accord entre les deux parties, si ces termes doivent être changés, il faut briser le pacte volontairement pour le refaire.

Fin du pacte :
Accomplissement de la tâche/rupture du contrat par l’une des parties de manière volontaire et consentie. Cela se passe par un rituel de libération de l’immortel de la part de l’humain/hybride au cours duquel le sang mélangé une fois est mêlé une seconde fois pendant que chaque partie reconnait l’autre quitte de sa part du contrat, même si elle n’a pas été accomplie entièrement. Si le démon veut casser le contrat, il doit convaincre l’humain de procéder à ce rituel.

Gardes-fous :
Si le Démon/Aange malmène trop son protégé, le blesse volontairement, etc, pendant la durée du pacte, il perd deux fois plus d’énergie qu’il en faut au protégé pour récupérer. Si le protégé ne meurt pas de mort naturelle et que le Démon/Ange aurait pu l’en empêcher, il est banni dans les limbes brumeux jusqu’à ce qu’il soit de nouveau invoqué pour un pacte (Lien à vie volontaire ou involontaire, pacte simple involontaire). [Rappel, Limbes Brumeux : impossible de se toucher, brume hostile, glaciale pour les démons, brûlante pour les anges, espace infini mais clos des Limbes, impossible d’en sortir seul]

Autres :
Le protégé peut contracter autant de pactes involontaires qu’il le souhaite avec autant d’anges et de démons qu’il le souhaite, les deux en même temps est également possible. Mais ancrer sur Terre un Immortel demande de l’énergie, à lui de gérer sa dépense énergétique pour ne pas se retrouver complètement à plat.
Le Démon/Ange peut très bien refuser le pacte, il peut, après le pacte, faire tout ce qu’il veut à son ex-protégé. Il peut cumuler les pactes simples volontaires ou involontaires, mais à lui de voir s’il peut tous les gérer (conflits d’intérêt, attention requise…).

b. Involontaire


Conditions :
Démon/Ange PEUT être présent sur Terre (il peut se trouver dans les Limbes, Cieux/Enfers également, au choix). Humain/Hybride doit être libre de tout lien à vie, mais peut déjà avoir contracté un pacte simple, volontaire ou non.

Contractualisation :
Immédiate et inconsciente. Le Démon/Ange est attiré très rapidement à son protégé, par son instinct s’il est sur Terre, via un passage de 24 heures Célestes/Infernales par les Limbes Brumeux et en atterrissant près de lui (dans un joli dérèglement climatique) s’il ne l’est pas.

Type d’engagement :
Démon/Ange : acte simple à effectuer, principalement de la protection ou une petite vengeance.
Humain/Hybride : Servir d’ancrage terrestre et de source d’énergie principale, mais le démon peut se nourrir correctement de n’importe qui.

Fin du pacte :

Accomplissement de la tâche.

Gardes-fous :

Si le Démon/Ange malmène trop son protégé, le blesse volontairement, etc, pendant la durée du pacte, il perd trois à quatre fois plus d’énergie qu’il n’en faut au protégé pour récupérer.
Si le protégé ne meurt pas de mort naturelle et que le Démon/Ange aurait pu l’en empêcher, il est banni dans les Limbes Brumeux jusqu’à ce qu’il soit de nouveau invoqué. [Rappel, Limbes Brumeux : impossible de se toucher, brume hostile, glaciale pour les démons, brûlante pour les anges, espace infini mais clos des Limbes, impossible d’en sortir seul].

Autres :
Le Démon/Ange ne peut pas refuser le pacte et est lié à son protégé jusqu’à la mort naturelle de celui-ci ou à la fin du pacte. S’il tente de le tuer avant la fin du pacte, il est banni dans les Limbes. Une fois le pacte effectué, il peut disposer de son ex-protégé à sa guise.
Si le protégé veut refaire un pacte, il ne peut appeler que l’Immortel auquel il est lié. L’immortel ne peut pas reprendre de pacte tant que le protégé est en vie. Le protégé ne peut pas briser le pacte. Il peut cependant invoquer un autre démon ou un autre ange (voire même du camp opposé) volontairement ou non pendant le pacte sur un autre pacte simple.

2 - Les Liens à Vie


a. Volontaire


Conditions :
Démon/Ange PEUT être présent sur terre et il DOIT être libre de tout pacte. Mais une fois invoqué, il ne peut refuser le contrat. Humain/Hybride libre de tout pacte également.

Contractualisation :
Le mortel (Hybride/Humain) n’a pas besoin d ‘aller physiquement voir le démon/ange qu’il veut invoquer. Il doit l’appeler par un rituel : le sigil de l’immortel, tracé sur son cœur, ses amins par son propre dans et devant lui sur le sol. Il doit enfin psalmodier le mantra correspondant au sigil jusqu’à l’apparition de l’immortel.
L’immortel s’il est sur terre se déplace, s’il n’est pas déjà lié d’un pacte ailleurs, auquel cas l’invocation est caduque. S’il n’est pas sur terre, passage par les limbes brumeux de 3 heures Infernales/Célestes, puis arrivée avec un léger dérèglement climatique. Tout ce temps, l’humain ne doit pas cesser l’invocation.

Type d’engagement :
Démon/Ange : enjeux complexes nécessitant souvent du temps et impliquant généralement la mise en danger de l’immortel et/ou de son protégé.
Humain/Hybride : Servir d’ancrage terrestre et de source d’énergie principale. A sa mort naturelle, son âme appartient au démon/à l’ange, y compris pour les hybrides qui dans ce cas ne retournent pas au néant. L’immortel a alors tout pouvoir sur cette âme.

Fin du pacte :
Mort naturelle du contractant, mort d’un des deux protagonistes.

Gardes-fous :
Si le Démon/Ange meurt, le mortel devient fou.
Si le mortel meurt de mort non naturelle et que l’immortel pouvait intervenir et ne l’a pas fait, l’immortel trépasse également dans les jours qui suivent.

Autres :
Un seul pacte à vie à la fois pour l’immortel. Il ne peut plus contracter qu’avec son lié à vie. Il peut faire par contre autant de pactes avec son lié à vie qu’il le souhaite.
L’humain/hybride ne peut invoquer à vie qu’un immortel à la fois car il ne pourra pas partager son âme. Pas de contrat simple parallèlement non plus.

b. Involontaire


Conditions :
Démon/Ange PEUT être présent sur terre et il DOIT être libre de tout pacte. Humain/Hybride doit être libre de tout pacte également.

Contractualisation :
Immédiate et inconsciente. Le D/A est attiré très rapidement à son protégé, par son instinct s’il est sur Terre, via un passage par les limbes brumeux (24 heures) et en atterrissant près de lui s’il ne l’est pas.
/!\Les capacités des deux parties contractantes doivent concorder : un petit colérique n’invoquera pas le maître de la Colère. Cela cependant peut être une question de potentiel pas encore développé, laissé à l’état latent.

Type d’engagement :

Démon/Ange : enjeux complexes nécessitant souvent du temps et la mise en péril des protagonistes.
Humain/Hybride : Servir d’ancrage terrestre et de source d’énergie quasi-unique au démon/ange (celui-ci pourra se nourrir ailleurs mais cela ne lui apportera quasiment aucune énergie). A sa mort, il peut arriver qu’il devienne démon/ange, mais ce n’est pas une généralité, bien que la probabilité soit renforcée, surtout s’il a été lié à un démon/ange haut placé dans la hiérarchie et que son pacte fut en conséquence.

Fin du pacte :

Mort naturelle du contractant, mort d’un des deux protagonistes.

Gardes-fous :

Si le Démon/Ange meurt, le mortel devient fou et dépressif, et finit toujours par mettre fin à ses jours dans une moyenne de 20 jours.
Si le mortel meurt de mort non naturelle et que l’immortel pouvait intervenir et ne l’a pas fait, l’immortel trépasse également dans les jours qui suivent. Si le démon/ange est trop loin de son protégé, celui-ci ressent un manque qui peut le rendre fou et le pousser à agir dangereusement voire à cesser de s’hydrater et de s’alimenter.

Autres :
Un seul pacte à vie à la fois pour l’immortel. Il ne peut plus contracter qu’avec son lié à vie durant toute l’existence de ce-dernier. Il peut faire par contre autant de pactes avec son lié à vie qu’il le souhaite.
L’humain/hybride ne peut invoquer à vie involontairement qu’un ange et un démon d’une vertu et d’un péché qu’il possède. A chaque fois il rappellera l’un de ses liés à vie s’il fait un nouveau pacte, volontaire ou non.
Ils peuvent peu à peu ressentir les besoins de l’autre : peur, faim, fatigue…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-kenryoku.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encyclopédie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Forum test ¤ :: 
Administration
 :: Votre 1er forum :: Sous-forum 1
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)